Documentaire "Worms" va d'infiltration sur l'île

arresto_rodilesCubanet.org
LA HAVANE, Cuba.- Les Worms documentaires, SAT produite par État, a eu à traiter en format CD de main en main et a généré de nombreuses réactions de la part des gens pas du moins ouvertement dissident- dans la capitale.

Le documentaire porte sur les actes de répudiation par Cuba et principalement eu lieu entre jours 10 et 11 Décembre dernier devant le siège de l'Etat de Sats, où l'événement appelé Premières Pactes internationaux relatifs aux droits de l'homme et de l'ONU a eu lieu. Il a eu à traiter avec des gens différents à travers la capitale, indépendamment de leur appartenance politique.

L'audiovisuel montre comment assiégé la résidence de Antonio Rodiles, directeur du projet indépendant, dans un acte de répudiation organisée par le gouvernement, où le ministère de l'Éducation participe (avec les enfants et les adolescents), Ministère de la Culture, l'UJC, Police nationale révolutionnaire et des fonctionnaires du ministère de la Sécurité d'Etat, tout dans le but de neutraliser l'événement. Dans le film les coups qu'il propinan à Rodiles et arrestations d'autres participants ont fait remarquer la collecte indépendante de dissidents à Cuba.

-Le documentaire a été pris dans les rues pour dénoncer gouvernement, et montrent que commet des abus et des violations des normes internationales, comme l'utilisation d'enfants pour des actes de répression-, Declaro Ailier González, Rodiles femme et l'un des organisateurs. Dans la rue, Cubanet pourrait prendre quelques avis:

-Je ne savais pas ce qui se passait dans ce pays, Je ne comprends toujours pas,, Declaro Erick Chirino, de 24 ans.

-La répression a été utilisé pour empêcher une telle activité est typique d'une dictature, acotó Yordanis Silva Barceló, de 36 ans.

État de Sats est un projet indépendant où les artistes et les penseurs dissidents convergent sur l'île, et a été assiégé à plusieurs reprises par la Sécurité d'Etat (police politique). Le siège social est situé dans la ville de Playa La Havane.

3 réflexions sur "Documentaire "Worms" va d'infiltration sur l'île

  1. ernesto,Ulgar vous aimez q dans la plaie fait plus mal ,mas devrait être coaprdme créative ,Debistes pensent ou du moins espèrent vivre autant ,q dictateur ,Je suis convaincu,q la grande majorité ,Capriles a subi la défaite ,J'ai vu une vidéo q donné les nouvelles juste un nif1o 3 le 4 af1os et pleuré quand il a appris qu'il avait gagné q chavez,ne veulent pas croire,.En outre ,avec des discours de violence chavez ,q s'il y avait une guerre civile perdait et le discrédit et insulter son adversaire ,cojieron très nombreux peur,.C'est la vérité du socialisme tous les âges. Catch lorsque la puissance ,personne ne peut l'emporter ,la démocratie comme maquette , a pris le pouvoir par les urnes comme un agneau ,et maintenant le lion de la jungle là pour tuer q quitarselo.asi sont tous ,les forts ont fait de même dans mon Cuba ,q il semble que le deux d'entre eux étaient à lui seul si la puissance est à eux et personne d'autre.. ,quel genre de dictature , noter que escrbe utilisation de paf1oleta dans les années 60, et vient d'une famille pauvre,

  2. Carlos Ponce sur

    Quelqu'un voit une vidéo à Cuba en provenance de Miami, produit à Cuba. Plus que 80% de maisons à Cuba ont un DVD ou un VCD.

    • falcocom sur

      Merci Carlos, de très bonnes données sur le pourcentage de joueurs dvds à Cuba. Heureux si haut le nombre de personnes qui peuvent échapper à la télévision dictature de l'Etat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *